Convergences Républicaines

Publié le par PRG 78

Appartenant au camp de la gauche, et retrouvant pleinement ses valeurs et ses priorités dans le Pacte présidentiel de Ségolène ROYAL, le Parti Radical de Gauche n'a pas manqué de relever des convergences notables entre ses propres choix et les analyses et propositions développées par François BAYROU dans sa vigoureuse contribution à la rénovation du système politique français.
 
Ces convergences concernent trois dimensions, à vrai dire déterminantes, du projet d'avenir pour la France.
 
La première est celle de nos institutions, qu'il s'agit de réformer, afin d'améliorer la qualité de la démocratie française, qui doit être plus proche des citoyens, mieux préserver leurs libertés et assurer un meilleur équilibre entre les pouvoirs. C'est le projet de VI° République. Il est commun aux radicaux de gauche et à François BAYROU.
 
La seconde est la dimension économique. Comme François BAYROU, les radicaux de gauche sont convaincus des mérites de la liberté d'entreprendre, en même temps qu'ils jugent nécessaire d'introduire dans la grande entreprise le sens du partage des produits et des responsabilités. La modernisation sociale de l'entreprise, visant à faire des salariés des acteurs à part entière de l'économie, est un objectif partagé essentiel au redressement de la France.
 
La troisième est celle de l'Europe. Comme François BAYROU, les radicaux de gauche sont d'ardents militants de la cause européenne, et souhaitent le déploiement à l'échelle de l'Europe toute entière des principes républicains de liberté et de solidarité.
 
Ces convergences républicaines apparaissent aux radicaux de gauche suffisamment fortes pour qu'ils s'estiment autorisés à dire à toutes celles et à tous ceux qui se sont reconnus dans la démarche de François BAYROU qu'il n'y aurait ni risque, ni contradiction à partager désormais, en liberté, en honneur, mais aussi en confiance, le Pacte présidentiel de Ségolène ROYAL.

Publié dans Présidentielle 2007

Commenter cet article

arnaud 30/04/2007 23:06

Faites passer cet article en masse sur vos blogs et autour de vous

Les économies de Ségolène Royal depuis son arrivée à la tête de la Région Poitou Charentes

Depuis son arrivée à la Région, Mme Royal a mis la Région à la diète et a supprimé tous les privilèges de l'époque Raffarin qui aura tout de même duré trente ans.

- Indemnité des conseillers généraux: 100 000 euros : supprimé
- Fonctionnement groupe politique: 50 000 euros: supprimé- Campagne de communication: 980 000 euros: supprimé- Restauration: 200 000 euros: supprimé- Brochette de l'été: 75 000 euros: supprimé- Fête du pain: 50 000 euros: supprimé- Galette primere: 50 550 euros: supprimé-Quatre véhicules sur 14 de la Région: supprimé

Ce qui fait qu’au total, Madame Ségolène Royal a économisé 1 505 550 euros

soit 1 million d'euros + 505 550 euros économisés grâce à Mme Royal.

Cet argent est depuis utilisé pour des projets utiles comme:
-Le TER à 1 euro
- Chèques livres qui permettent aux familles d'avoir leur livre scolaire gratuit.- Contrat Tremplin (déjà plus de 3000 emplois créés dans la région)- Matériel pour les lycées (comme matériel informatique)- Mise en place de la démocratie participative- Mise en place des budgets participatifs (dans les lycées par exemple.)

Tout ce qui est marqué ci-dessus à été reconnu par l'UMP et par toute la classe politique comme étant la vérité, article paru dans le journal La Nouvelle République.
J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/
Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plaît!!! Merci d'avance