Programmes de la gauche : le temps du choix

Publié le par PRG 78

Les programmes des partis de gauche sont le reflet de visions différentes du progrès social.
 
Le parti communiste et les mouvements trotskistes persistent à voir dans la lutte des classes le  moyen de changer le monde, et dans l'économie collective la réponse aux besoins de l'humanité.
 
La difficulté à dire ces préférences après les tragiques échecs du socialisme d'Etat au XX° siècle explique leur discours négatif. Ils ne peuvent être aujourd'hui que les partis du contre.
 
Le discours des radicaux de gauche est moderne en ce sens où il désigne le vrai terrain où doivent se porter les combats pour le progrès social : celui des entreprises, qui sont la réalité de l'économie mondialisée d'aujourd'hui. Ils disent que la gauche française doit enfin accepter cette réalité, et plutôt que de s'enfermer dans les idéologies du passé, œuvrer pour faire des entreprises les instruments de la démocratie économique et sociale.
 
Visiblement, le parti socialiste n'a pas encore choisi entre ces deux approches, proposant simultanément les solutions du passé, avec la renationalisation d'EDF, et celles de l'avenir, avec le partage de la gouvernance dans l'entreprise.
 
La gauche sera crédible lorsqu'elle saura offrir aux citoyens une vision claire et attractive de la société de demain : entre étatisme et collectivisme d'un côté, ou liberté d'entreprendre et solidarité de l'autre, il est temps de choisir.
 
Bernard CASTAGNEDE, Porte Parole national du PRG

Publié dans Présidentielle 2007

Commenter cet article