A propos des OIN (opérations d’intérêt national) dans les Yvelines !

Publié le par PRG 78

Le comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) a décidé de la création de 3 OIN dans notre région dont une sur le secteur de la Seine AVAL (de Conflans-Sainte-Honorine à Bonnières, en passant par Poissy et Carrières). Récemment, une réunion s’est tenue à Aubergenville sur le sujet, à l’initiative et en présence notamment de Pierre BEDIER, Président du Conseil Général des Yvelines, et du Préfet des Yvelines.
 
La Fédération des Yvelines du Parti Radical de Gauche, présidée par Eddie AIT, Conseiller Régional d’Ile-de-France, reste sceptique quant à la bonne mise en œuvre d’une telle opération dans les Yvelines. Une OIN, c’est tout simplement, en matière d’urbanisme, la négation de la décentralisation dans le territoire concerné.  L’Etat reprend, en effet, dans l’ensemble du périmètre d’une OIN tous les pouvoirs en matière de délivrance de permis de construire et même des autorisations de travaux. Et ce quel que soit le mode de gouvernance retenu pour le pilotage de l’opération en cause. La décision du CIACT a été prise après une concertation réduite à quelques réunions entre le Préfet de Région et les maires des communes concernées.
 
Les agitations de Monsieur BEDIER ne compenseront pas le manque de transparence et de démocratie participative qui caractérise un tel processus. L’Etat cherche, avec l’aide du Conseil Général des Yvelines, dans l’urgence, des espaces à urbaniser rapidement. Disposant directement ou indirectement de surfaces constructibles ou d’opportunités dans ces secteurs (exemple de la plaine de Chanteloup), il veut reprendre la main aux élus pour piloter ces opérations à ses propres fins.
 
Si nous n'y prenons pas garde, l’Etat décidera seul du devenir de la Seine Aval. Les populations et les élus méritent mieux que ce traitement. Le PRG 78 demande au Préfet des Yvelines d’organiser de véritables consultations dans l’ensemble des communes et des intercommunalités concernées par le projet d’OIN.

Publié dans Communiqués

Commenter cet article