PRG : c'est "la fièvre présidentielle" qui pousse Bayrou à voter la censure

Publié le par PRG 78

PARIS, 15 mai 2006 (AFP) 

Le Parti radical de gauche a ironisé lundi sur la décision de François Bayrou de voter la motion de censure de la gauche, en affirmant que l'attitude du président de l'UDF ne s'expliquait que par sa  "fièvre présidentielle".

"Si la démocratie-chrétienne était à gauche, cela se saurait de longue date", a affirmé le PRG dans un communiqué. Selon le parti présidé par Jean-Michel Baylet, "il faut bien rapporter le geste de M. Bayrou à sa véritable et exclusive motivation" et "il s'agit à l'évidence d'un symptôme supplémentaire de la fièvre présidentielle".

Le président de l'UDF François Bayrou et le président du groupe à l'Assemblée Hervé Morin ont annoncé qu'ils voteraient la censure contre le gouvernement Villepin. Ils devraient être suivis par une partie des 30 députés UDF. Le débat sur la motion de censure contre le gouvernement aura lieu mardi après-midi. Le gouvernement Villepin ne risque pas d'être renversé, le groupe UMP disposant à lui seul de la majorité absolue.

Publié dans Présidentielle 2007

Commenter cet article