Le PRG 78 intervient pour la protection de la Plaine de Montesson !

Publié le par PRG 78

Séance des 16 et 17 mars 2006 du Conseil Régional d’Ile-de-France. Délibération relative à l’extension du PRIF de la Plaine de Montesson sur la commune de Sartrouville (explication de vote du Groupe PRG).
 
Eddie AIT, Conseiller Régional d'Ile-de-France, Président du PRG 78, déclare : Le Groupe PRG apportera son soutien au présent rapport parce qu’il permet de renforcer une fois encore la préservation de la Plaine de Montesson par l’extension du Périmètre Régional d’Intervention Foncière. L’actualité l’exigeait. Car cette Plaine, une fois encore, est menacée.
 
En effet, la consultation publique qui vient de commencer sur la déviation de la D 121 ravive certaines inquiétudes quant à la construction, à terme, d’autres voies de circulation. Elles viendraient défigurer la Plaine de Montesson.
 
On imagine dans ce cadre une déviation départementale, un échangeur au cœur de la Plaine, donc des programmes immobiliers ou des commerces qui profitent des voies de circulation pour s’installer et, au final, on arrive à un espace vert inexorablement grignoté par l’urbanisation.
 
L’urbanisation est une menace pour la Plaine. Autant que l’économie. Car les maraîchers, d’ici où d’ailleurs, traversent une mauvaise passe financière. Si les maraîchers disparaissent qui s’occupera de la Plaine ?

Publié dans Montesson

Commenter cet article

CADEB boucle de Montesson 24/03/2006 16:34

merci de nous avoir informés de la délibération de la Région sur le PRIF à Sartrouville (est-il possilbe de nous faire parvenir le rapport dans son intégralité?)
notre collectif, créé en 1996, regroupe une quinzaine d'associations de protection de l'environnement dans la boucle de Montesson.
Dans le cadre de la révision du SDRIF, le CADEB demande la préservation des espaces ouverts de la Boucle de Montesson et l'abandon de tout projet de type autoroutier dans la plaine (échangeur ou autre) qui serait la porte ouverte à une urbanisation incontrôlée de la Plaine.
Notre Collectif enregistre avec satisfaction qu'il n'est pas seul dans ce combat.
cordialement
jean-claude parisot
secrétaire général du CADEB